Frédéric BOUCHERON

Lot 9
Aller au lot
Estimation :
2000 - 2500 EUR
Résultats sans frais
Résultat : 10 000EUR

Frédéric BOUCHERON

Diamants pour éventail, vers 1880-1890

Exceptionnel éventail de joailler, la feuille en dentelle aux fuseaux à décor de cinq bouquets de fleurs parmi des rubans, doublée de satin crème.

Revers de satin noir.

Monture en écaille brune**. Important chiffre « AD » en diamants sur le panache, et le même chiffre de taille réduite, en diamants, sur le second panache. 

Bélière et rivure en diamants. 

H.t. 29,5 cm-H.f. 16 cm (très bon état) 

Dans son écrin d’origine recouvert de cuir grenat. Porte sous le couvercle l’adresse du joaillier « Fic Boucheron / Médaille d’or Paris 1867. Gd diplôme Vienne 1873. Médaille Philadelphie 1876/ Grand Prix Paris 1878 / Joaillier/ Palais-Royal ».

L. 32 cm x l. 5 cm 

Accessoire de mode et symbole d’élégance, l’éventail est indispensable dans les mains des élégantes. Très en vogue dans les dernières années du XIXe siècle, il est issu des ateliers des éventaillistes et plus rarement des prestigieuses maisons de joaillerie parisienne. 

Très rares sont les éventails provenant de la maison Boucheron. Pour cet éventail, qui a conservé son histoire grâce à son écrin, la finesse de la dentelle est associée à des brins en écaille sans décor. Le raffinement est offert par les importants chiffres en diamants, comme la bélière permettant de tenir l’éventail lorsqu’il est fermé. 

Un second éventail de la maison est connu. Chiffré « S » en diamants sur les brins, il est aujourd’hui conservé dans une collection privée.

Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue