Etienne DINET (1861-1929) Portrait de Gaston...

Lot 16
Aller au lot
4 000 - 6 000 €
Résultats sans frais
Résultat : 4 500 €

Etienne DINET (1861-1929) Portrait de Gaston...

Etienne DINET (1861-1929)

Portrait de Gaston Migeon, 1896

Huile sur carton, signée et datée en bas à gauche.

Titrée en haut à gauche.

Inscription au dos « L’oncle Gaston Migeon ».

47 x 40 cm

Etienne Dinet découvre l’Algérie en 1884 lors d’un premier séjour d’un mois avec le peintre Lucien Simon et son frère entomologiste, parti à la recherche d’un coléoptère rare du désert. L’année suivante, une bourse de voyage lui permet d’organiser un second séjour, accompagné par le peintre Edouard Michelin et Gaston Migeon, à la découverte des oasis du Sud : Laghouat, Ouargla, Bou-Saâda, …

En 1903, Migeon est l’organisateur d’une « Exposition des Arts Musulmans » au pavillon de Marsan (musée des Arts Décoratifs, Paris), qui a un retentissement considérable, les grandes œuvres de l’art oriental étant mises sur le même pied que les chefs d’œuvre de l’art occidental. C’est le réel initiateur en France des études islamiques : il enseigne à l’École du Louvre, effectue d’innombrable publications et dirigera une revue (Syria). Les répercussions sur les collections nationales sont essentielles : plus de soixante-quinze objets entrent au Louvre après 1903 et il est créé un département spécifique dont il sera le conservateur jusqu’en 1923.

Notre tableau atteste de la profonde amitié qui lie le peintre et le conservateur. Stylistiquement, le portrait d’une grande pureté est redevable de la mode apparue au début des années 1880 des visages traités en pur profil, à la mode de la Renaissance florentine (Ghirlandaio). La dédicace dessinée en lettres capitales romaines évoque l’Antiquité et la Renaissance, tandis que le fond de la composition (bassin de Nymphéas ?) est peint dans la technique impressionniste.
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue