Amadéo PREZIOSI (1816-1882)

Lot 174
Aller au lot
2 000 - 3 000 EUR

Amadéo PREZIOSI (1816-1882)

1 - Le Janissaire devant la Mosquée, 24 x 16 cm. 2 - Homme tenant son Chapelet, signée en bas à droite, 23 x 16 cm. 3 - Homme tenant un coran, 19 x 15 cm. 4 - Le Marchand au Chibouk, 19 x 16 cm. 5 - Le Fumeur de Chibouk (Taches), 24 x 16 cm. Suite de cinq aquarelles sur traits de crayon, l'une signée. Bibliographie : Biographie reprise de Frédéric HITZEL, Couleurs de la Corne d'Or, ACR édition, Paris, 2002. Reproduit p. 97. PREZIOSI est le descendant d'une vieille famille de pirates italiens qui s'installe à Malte depuis la fin du XVIIème siècle. Son père, éminent représentant de l'aristocratie de l'île, l'encourage à étudier le droit. Mais ce dernier préfère étudier la peinture. Avec son frère Léandro, il se rend à Paris où il suit les cours de l'Ecole des Beaux-Arts. Peu après son retour de Malte, confronté à l'opposition de son père, il part s'installer à Constantinople où il arrive en novembre 1842. Ses aquarelles très prisées par les gens de passage et par les diplomates locaux, assurent rapidement sa réputation. En 1858, l'éditeur parisien Lemercier publie un recueil de planches lithographiées, Stamboul, souvenir de l'Orient (Paris, 1861, 29 pl.), puis, à la suite du voyage de l'artiste au Liban et en Egypte, Souvenirs du Caire (Paris, 1862, 20 pl.). Vers la fin de sa vie, Preziosi habite le calme village de San Stefano (actuellement Yechilköy), tout en gardant son atelier de Péra. Lors d'une partie de chasse, il est mortellement blessé en maniant son propre fusil. Ces petits métiers de Constantinople ont une tradition de représentation. Ils figurent souvent dans des ouvrages illustrés occidentaux sur l'Empire Ottoman. Dès la fin du XVIIème siècle, Van Mour lui-même représente les costumes de la Cour Ottomane de Constantinople. Amadeo PREZIOSI (1816-1882) ; 1 - The Janissary in front of the Mosque, 24 x 16 cm 2 - Man holding his rosary, signed lower right, 23 x 16 cm ; 3 - Man holding a prayer book, 19 x 15 cm 4 - A dealer smoking a Chibouk, 19 x 16 cm. 5- Man smoking a chibouk (Spots), 24 x 16 cm ; Set of 5 watercolours on pencil lines, one signed. Preziosi, from an Italian family settled into Malta, travelled to Constantinople. He was specialized in watercolors representing the people of the Ottoman Empire and from the Seraglio with their traditional costumes: ambassadors, servants and little trades.
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue