FOLLIE Adrien-Jacques (1746-1803)

Lot 42
Aller au lot
Estimation :
12000 - 15000 EUR

FOLLIE Adrien-Jacques (1746-1803)

Manuscrits de ses mémoires. Officier d'administration et Commis aux Ecritures de la Marine Royale, Follie, grâce à la protection des Comtesses de Provence et d'Artois, belles-soeurs du Roi Louis XVI, est nommé Ecrivain ordinaire des Colonies, destiné à servir au Sénégal. Il s'embarque alors de Bordeaux, le 19 décembre 1783, à bord des « Deux Amis », mais fait naufrage le 17 janvier suivant au large des côtes sahariennes. Récupéré par les indigènes, il est fait prisonnier et soumis à de durs sévices par ses geôliers. Recueilli enfin par des marchands marocains, il est libéré, grâce à l'intervention de l'Empereur du Maroc : Sidi Mohamed Ben Abdallah et regagne la France, près d'un an après son départ. C'est à son retour qu'il décide de rédiger ses mémoires, racontant son naufrage et sa captivité. Ce sont ces deux manuscrits que nous présentons ici, accompagnés de l'édition imprimée, titrée « Mémoire d'un français qui sort de l'esclavage », qu'il publia à Paris, chez Laporte, en 1785. Le volume, de format in octavo, rassemble 95 pages, est broché et recouvert de sa couverture bleue d'attente. Il est joint à cette édition imprimée, le manuscrit définitif, rédigé de la main même de Follie, adressé pour l'édition. Le manuscrit, écrit à l'encre noire, est formé de 93 pages foliotées et paraphées. Il contient peu de ratures, ajouts ou corrections, formant ainsi le manuscrit abouti qu'il adressa à l'imprimeur, ce dernier l'annotant à cinq reprises, au crayon et à l'encre. Le manuscrit est recouvert d'un cartonnage souple de papier bleu avec un grand titre manuscrit de papier blanc sur le premier plat. Les feuillets sont volants, l'imprimeur ayant coupé les ficelles afin d'en avoir une lecture plus aisée. Le premier feuillet du manuscrit est une lettre autographe signée, que Follie adressa au Comte de Castries, Secrétaire d'Etat et Ministre de la Marine, dans laquelle il le remercie de son soutien et de son écoute à ses malheurs. Il lui demande d'ailleurs la dédicace de ses m
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue