Adolphe CHANAUX d'après

Lot 136
Aller au lot
20 000 - 30 000 €
Résultat : 72 000 €

Adolphe CHANAUX d'après

Un dessin attribué à André GROULT. PETIT GUERIDON CIRCULAIRE en placage d'ébène, le dessus ouvrant par un plateau carré basculant gainé de galuchat marqueté en quinconce, les montants en gaine réunis deux à deux par une barre d'entretoise. Il repose sur quatre petites boules en ivoire. Vers 1915/1920 (accidents et manques au placage). Haut. 78 cm Diam. 42 cm Provenance: Vente "ancienne collection Jacques DOUCET provenant du studio Saint- James", à Neuilly, Paris Hôtel Drouot, 8 novembre 1972, Mes Audap, Godeau, Solanet, lot 49, où il a été acheté par l'actuel propriétaire. Bibliographie: L'Illustration, 3 mai 1930, p. 17, reproduit sur une photo en couleur représentant l'intérieur du studio de Jacques Doucet, face à la rue. L'oeil, décembre 1961, p. 47, reproduit. Pour des guéridons similaires: - "André Groult Décorateur-ensemblier du XXè siècle" par Félix Marcilhac, 1997, p. 70 reproduit. - Vente Christie's, New York, le 15 juin 2004, lot 102, reproduit. Note: Adolphe Chanaux, redécouvrit les techniques du galuchat dès 1913. Dans un premier temps il ne réalisera que des meubles dessinés par André Groult qui lui vendit son atelier de la rue de Montauban en 1922. A partir de ce moment, tout en travaillant à son compte d'après les dessins d'autres décorateurs, tel Jean-Michel Frank avec lequel il s'associera, Adolphe Chanaux sera le réalisateur privilégié d'André Groult. On retrouvera fréquemment dans ces réalisations l'usage du galuchat, l'ébène et l'ivoire, chers André Groult, ainsi que les piétements carrés barres d'entretoise
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue