COUR Auguste : La dynastie marocaine des...

Lot 81
Aller au lot
300 - 400 EUR

COUR Auguste : La dynastie marocaine des...

COUR Auguste : La dynastie marocaine des Beni Wattâs (1420-1554). Constantine, Imprimerie Braham,1917. in-8 bradel, 258 p. avec 1 tableau généalogique replié. (H. Basset in HesperisI / IV).
L’auteur, après un excellent travail sur l’établissement des dynasties des Cherifs au Maroc, étudie ici la longue période antérieure de crise qui va préparer l’avènement des Chorfa : la dynastie des Beni Wattas qui s’étend de 1420 à 1554 et fournit au Maroc cinq sultans. L’étude est essentiellement basée sur les sources arabes : as-Slawi, ibn Ghazi, ibn Asker, el-Fasi, ibn al-Qadi, al-Ufrani, mais aussi al-Wazzani Léon l’Africain, Diego de Torres, Marmol Caravajol, des sources portugaises (cette période étant celle des conquêtes chrétiennes en terre d’Afrique et les portugais devenaient maîtres de Ceuta) et ibn Khaldun. En 1420 le sultan mérinide Abu Saïd Othman disparaissait dans une révolution de palais, un sauveur se présenta : Abu Zakariya al-Wattasi gouverneur de Salé, qui proclama Abd-el-Haq, un enfant d’un an, seul fils survivant du souverain assassiné, et gouverna comme régent. Pendant cette longue période de troubles avec le débarquement des chrétiens et le réveil religieux (activité de l’imam al-Jazouli), les Wattas d’origine berbère comme leurs cousins mérinides tentèrent de combattre l’un par l’autre et finirent par tomber devant les saadiens. De cette longue période de troubles deux grandesfigures se détachent : Mohammed ech-Cheikh le saadien véritable fondateur de la première dynastie chérifienne ; et dans le camp des wattasides Bâ Hassoun frère d’el Bortogali qui, dépossédé d’un sultanat, n’hésita pas à parcourir l’Afrique et l’Europe, jusqu’en Allemagne, pour chercher du secours. L’histoire des Beni Wattas représenteaussi le passage du Maroc médiéval au Maroc moderne.
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue