RARE COMMODE de forme galbée à façade en...

Lot 90
Aller au lot
500 000 - 700 000 EUR

RARE COMMODE de forme galbée à façade en...

RARE COMMODE de forme galbée à façade en arbalète, en placage de palissandre, bois de violette, ébène, bouleau de Carélie et filets d'argent richement marqueté de quartefeuilles dans des croisillons en ivoire. Le plateau est marqueté, au centre, d'un médaillon ovale au chiffre fleuri de l'Impératrice Catherine II de Russie et, aux angles antérieurs, de réserves aux armes de la Sibérie surmontées d'un aigle bicéphale couronné et au chiffre de la tsarine. Elle ouvre par trois tiroirs, chacun en simulant trois petits. Le tablier est à contours et les pieds sont cambrés. Ornementations en argent repoussé et argent fondu ciselé, telles que chutes feuillagées gravées aux armes de la Sibérie, baguettes d'encadrement à guirlandes et cartouches fleuris, corbeilles de fleurs et rocailles, poignées de tirage. Travail russe vers 1762/1765 (petits accidents et restaurations, transformations dans le piétement) Hauteur : 77 cm ; Largeur : 103 cm ; Profondeur : 54 cm Provenance : - Catherine II de Russie - Famille Demidoff - Princesse Aurora Pavlovna Demidoff (1873-1904) - Vente Sotheby's du contenu de la Villa Demidoff à Pratolino, près de Florence, 21-24 avril 1969, lot 129, reproduite (il est mentionné à tort dans le catalogue que les armoiries sont celles de Novgorod) - Prince Paul de Yougoslavie (1893-1976), fils et héritier de la princesse Demidoff , qui la vendit en 1973 au Commandant Paul Louis WEILLER Note : Le musée de l'Ermitage, à Saint-Petersbourg, conserve une commode similaire, datée des années 1760, avec une marqueterie presque identique, au chiffre de Catherine II, elle aussi aux armes de la Sibérie et avec de légères variantes, notamment dans les pieds antérieurs. En revanche, les ornementations sont en métal doré et non en argent et les chutes ne sont pas armoriées mais à décor de branchages (les poignées de tirage ont été rapportées postérieurement). Elle est reproduite en couleurs dans l'ouvrage d'Antoine CHENEVIERE «Splendeurs du mobilier russe» page 19 et est visible sur le site du musée de l'Ermitage The State Hermitage Museum: Digital Collection -- Powered by IBM Elle se trouvait au Palais Sheremetiev (Fountain House) à Saint-Pétersbourg et avait appartenu au Comte Pyotr Borisovitch Sheremetiev (1713-1787), un des personnages les plus riches de Russie, grand chambellan de la Cour sous Pierre III, sénateur et premier maréchal de la noblesse élu sous Catherine II. Il avait épousé en 1743 Varvara Alekseyevna Tcherkasskaya, immensément riche. Elle était la fille du gouverneur de Sibérie Alexeï Tcherkassky (mort en 1749) dont le père Mikhaïl Iakovlevitch fut aussi gouverneur de Sibérie. Alexeï Tcherkassky était le plus grand propriétaire de serfs de Russie : sa fille apporta 70.000 serfs en dot à son mari !
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue