Correspondances datées du 8 mai au 24 mai...

Lot 231
Aller au lot
5 500 - 6 500 €
Résultat : 10 000 €

Correspondances datées du 8 mai au 24 mai...

Correspondances datées du 8 mai au 24 mai 1810.
- 19 lettres du Maréchal Mortier, écrites à Séville concernant la marche de deux de ces colonnes mobiles vers Aracena et Constantina, le combat du défilé de Gaucin, l'ordre donné au Général Maransin de se porter sur Médina avec 3 bataillons, les résultats d'une colonne mobile sous les ordres du Général Gazan à Guadalcanal et Zafra, l'expédition dans la Sierra Nia du Général Maransin puis de sa marche sur Ubrique et enfin de la prévision d'un débarquement sur Moguer.
- 10 lettres du Maréchal Victor, adressées de Chiclana et de Port Sainte Marie, renseignant sur les troupes espagnoles et anglaises défendant Cadix et l'Ile de Léon, donnant état des redoutes et batteries construits et des Armées devant Cadix ainsi que l'état de la flottille ; sur l'arrivée du Général Maransin à Arcos et enfin l'attente du Général Latour-Maubourg pour assièger Tarifa.
- 8 lettres du Général Dessolle, écrites à Cordoue, concernant l'échec de l'expédition du Général Schwiter sur Cazorla, le départ de l'expédition sur Almaden et Extremadura ; donnant les ressources financières des provinces de Cordoue et Jaen, et enfin sur la marche des insurgés de l'Extremadura sur Cordoue.
- 4 lettres du Colonel Baussain, à Ronda, à propos des mouvements du Général Maransin pour joindre le Général Latour-Maubourg, et sa marche sur Villalonga.
- 3 lettres du Général Sebastiani, de Grenade, comprenant un important dossier sur la dispersion des insurgés d'Alpujarras, sur la formation de cette insurrection, un rapport du Général Persimond sur les mouvements ennemis à Murcie et un compte-rendu de l'échec du Général Noirot devant Marbella et l'évacuation d'Almeria. (Reproduction A).
- 3 lettres du Prince de Neufchatel, écrites à Middelburg où il fait savoir que l'Empereur blâme l'Armée espagnole de ne pas avoir fait rapatrier les prisonniers en France car ils forment, de ce fait, les Armées d'insurgés, et une lettre écrite à Lille où il donne l'ordre d'exécuter le chef des bandes insurrectionnelles.
- 2 lettres du Général Reynier, de Merida et Zafra, donnant les résultats des opérations du 2ème Corps, du 5 au 8 mai et sur la réponse de l'ennemi sur la Guadiana.
- 2 lettres du Roi Joseph, sur la victoire du Général Suchet à Lérida et l'arrivée du Général Massena.
- 2 lettres du Général Daultanne, à Madrid, concernant l'arrivée du Roi à Madrid où règne la misère et exprimant son mécontentement pour les dégâts causés à Aranjuez.
- Une lettre du Général Maransin sur sa marche sur Arcos après la prise de Villalonga ; une lettre du Général Léry sur la prise d'Astorga ; une lettre du Consul de France, à Tanger, montrant les mauvais rapports entre le Maroc et le Roi Joseph et la soumission du gouvernement de Centa aux anglais.
- et enfin des états, rapports, relevés et autres compte-rendus faits par l'Intendant Général à Madrid sur la répartition des fonds, la fourniture des denrées, etc. ainsi qu'un Etat des armements de la Marine et du pillage des magasins, établi par le Commandant des marins à San Lucar. (Reproduction B).
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue