Charles BAUDELAIRE

Lot 12
Aller au lot
18 000 - 23 000 €
Résultat : 14 000 €

Charles BAUDELAIRE

Lettre autographe de Baudelaire, signée «C.B.», adressée à «mon Cher Ancelle», le mardi 18 avril 1865, dans laquelle le poète annonce le retour de manuscrits sur Paris, et les nombreux déplacements qu'il envisage d'effectuer entre la Belgique et la France, entraînant ainsi de nombreuses dépenses qu'il espère voir couvrir par son ami Ancelle. En fin de lettre, Baudelaire ironise sur l'élection de Prévost-Paradol à l'Académie Française. Il éprouve une grande peur pour son retour à Paris malgré la joie de revoir sa mère. La lettre, formée de deux pages in-8, est suivie d'un reçu signé de Charles Baudelaire, de la même date, pour les 150 frs du mois de Mai dont il est question dans la lettre. Petit trou «Mon Cher Ancelle, Il faut que j'aille dimanche à Namur; ensuite, que je repasse par Bruxelles, pour aller à Paris, où je porte un paquet de manuscrits; de là à Honfleur, d'où je rapporterai à Paris un autre paquet de manuscrits, et enfin que de Paris je retourne à Bruxelles où j'espère bien que je ne ferai, cette dernière fois, qu'un séjour d'une dizaine de jours. Ayez donc l'obligeance de m'envoyer les 150 frs. de Mai. Je n'ai aucune passe gratuite pour les chemins de fer, et je crois que je n'aurai pas le temps de m'en procurer, à mon passage à Paris. Il faut de plus que je me procure un peu de linge, avant de partir, et que je fasse faire une espèce de portefeuille, propre à emporter des papiers et des dessins, sans les abîmer. Vous voyez qu'en supposant que j'aie votre réponse après-demain, jeudi 20 (et j'y compte), j'ai très peu de temps devant moi, et surtout très peu d'argent, car les cinq voyages, en première classe, font presque les 150 frs. Je n'apporterai pas les volumes que je vous ai promis. Ce serait imprudent. Je trouverai un moyen de vous les faire parvenir en Mai. Je n'ai pas besoin de vous dire que je vous ferai une visite à mon passage à Paris. Tout à vous. «C.B.» Eh bien! votre petit Paradol vous a rempli de joie, n'est-ce pas? Paris me fait une peur de chien, mais il faut que j'y aille, et puis j'ai vraiment trop d'envie de revoir ma mère. Je lui écrirai avant de me mettre en route.» Références : Baudelaire. Lettres - 1841-1866. Mercure de France 1907. pages.431-432. Correspondance Générale. Tome V. Pages 78 et 79.
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue