Jacques MAJORELLE (1886-1962)

Lot 40
Aller au lot
300 000 - 350 000 EUR
Résultat : 620 000 EUR

Jacques MAJORELLE (1886-1962)

L'attente Détrempe rehaussée d'oxydes métalliques, signée et située « Marrakech » en bas à droite. 83 x 100 cm Provenance : - Vente Gros Delettrez, Hôtel Drouot le 11/06/1997. - Collection de Madame P. Jacques Majorelle explora de nouvelles voies picturales tout au long de son oeuvre pour exprimer son émotion marocaine : multitude de thèmes, variations sur la composition, les matières et les techniques du pinceau. Durant sa période des Beautés noires (vers 1935) il introduit des particules d'oxydes métalliques (dorées ou argentées) dans ses pigments de gouache. Durant la décennie 1940-50, il va parfois utiliser les oxydes pour les paysages de Kasbahs ou les scènes de la vie marocaine. Notre tableau illustre l'un de ces paroxysmes d'inventivité et de technique que Majorelle est capable d'atteindre : parmi la gamme des noirs et des gris, les oxydes dorés donnent aux corps une quasi phosphorescence, tandis que les grains de céréales enluminent les paniers d'osiers. Si le beau dessin au trait, caractéristique du peintre, souligne la forme et confirme les volumes, le grand manteau écarlate contraste avec les camaïeux de noirs.
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue