Jean-Baptiste Camille COROT (1796-1975)

Lot 26
Aller au lot
60 000 - 80 000 €
Résultat : 150 000 €

Jean-Baptiste Camille COROT (1796-1975)

La rentrée des foins en Beauce Huile sur toile, vers 1840 (Selon Robaut). 34 x 46 cm Bibliographie : - Alfred Robaut, L'oeuvre de Corot, Vol. II, Léonce Laget, Paris 1905, Réedition Paris, 1965 (cf n°630, page 222). - Jean Selz, Camille Corot : un rêveur solitaire : 1796-1875, ACR édition, 1996. Provenance : Ce tableau a été offert en cadeau par Corot à la famille Popelin-Delalain. Aujourd'hui par héritage dans sa descendance. La rentrée des foins en Beauce fut connu initialement par un dessin d'Alfred Robaut (sous le n°630, page 222, Vol. II, Robaut), reproduisant le tableau de Corot (Jean Selz, page 98). On sait que lors de l'élaboration de son catalogue raisonné, Corot facilitait à Robaut l'accès aux collectionneurs des oeuvres du peintre. Lorsque Robaut n'avait pas la possibilité de les photographier, il en exécutait un croquis. La rentrée des foins en Beauce possède un pendant signé Le fermier de Pithiviers (n°631, page 222, Vol. II, Robaut) qui fut également dans la collection Popelin-Delalain. Il faut rappeler que le tout jeune Corot fut coursier chez Monsieur Delalain, marchand drapier. Il se lia d'amitié avec sa famille, notamment avec le gendre de son ancien employeur Monsieur Popelin-Delalain. Il séjourna à de nombreuses reprises dans leurs propriétés familiales à Bourberouge (environs de Mortain). Dès 1875, le tableau figure dans la collection de ce dernier avec son pendant. Cinq portraits de la famille Delalain sont reproduits au catalogue raisonné d'Alfred Robaut (p 208-209, Vol.II).
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue