Al -FARGANI Abu-l Abbas ALFRAGANUI (Ahmad ibn Muhammad ibn Kathîr Al-Fargani)

Lot 42
Aller au lot
10 000 - 15 000 €
Résultat : 20 000 €

Al -FARGANI Abu-l Abbas ALFRAGANUI (Ahmad ibn Muhammad ibn Kathîr Al-Fargani)

Compendium, id omne quod ad astronomica rudimenta spectat co(m)plectens, Ioanne Hispalensi interprete. Nunc primum peruetusto exemplari consulto, multis locis castigatius redditum. Paris, C. Wechel 1546. Velin souple de l'époque109 p. 2 f. bl. avec 8 diagrammes. Dos de la reliure endommagé en tête et en queue, inscriptions anciennes à l'encre au dernier feuillet blanc et à la quatrième de couv. Le "Djawami' 'ilm al-nudjum wa-l-harakat al-samawiyya" (Recueils de la Science des astres) est le plus célèbre texte d'al-Farghani, qui appartient à l'âge d'or des sciences arabes, ouvrage qui, en Occident, avant Regiomontanus, eut une plus grande diffusion que celui de n'importe quel autre astronome arabe parce qu'il était court et facilement compréhensible (il a eu deux traductions latines successives au XIIe siècle). Ce traité fut traduit en latin par Jean de Séville (Ioanne Hispalensi) vers 1137 à Tolède après sa reconquête. Cette traduction fut imprimée à Ferrare en 1493, Nurenberg en 1537 et la présente à Paris en 1546 qui fait apparaître pour la première fois le nom du traducteur. Ce manuel de cosmographie de 30 chapitres était rédigé pour présenter de façon simple les résultats de l'Almageste et expose comment se présente l'univers selon les résultats acquis par Ptolémée et dans lequel sont signalés les principaux problèmes de l'astronomie scientifique ancienne. Ce qui explique qu'il sera plusieurs fois commenté par des scientifiques de haut niveau, en particulier par al-Biruni. C'est Ptolémée qui est sa source, mais al-Farghani le corrige en plusieurs points en fonction des résultats acquis par les les astronomes d'al-Ma'mun et dont fait partie al- Farghani: la rectification de l'obliquité de l'écliptique, l'affirmation selon laquelle l'apogée du soleil et celui de la lune suivent le mouvement de précession des étoiles fixes, et l'utilisation de la mesure de la circonférence de la terre sous al-Ma'mun. L'édition arabe parut à Leide en 1669. (Régis Morelon in: Histoire des sciences arabes I-39 s. - E. I. -2 - 811 - Roland Laffitte: le Ciel des arabes 140). "The 'Jawâmi', or the 'Elements', as we shall call it here, was al-Farghânî's best known and most influential work... References to it by medieval writers are many, and there is no doubt that it was greatly responsible for spreading Ptolemaic astronomy, at least until this role was taken over by Sacrobosco's 'Sphere'
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue