Henri de TOULOUSE-LAUTREC (1864-1901)

Lot 14
Aller au lot
Estimation :
50000 - 80000 EUR
Résultats sans frais
Résultat : 141 000EUR

Henri de TOULOUSE-LAUTREC (1864-1901)

Jeune cavalier enfourchant sa monture
Huile sur panneau
Monogrammée (T.L) en noir et datée 1880 par incision en bas à gauche
23,5 x 13,7 cm
Au dos du panneau, deux études de visages

Provenance :
Ancienne collection Jacques Guerlain (étiquette au dos)

Bibliographie :
- M.G. Dortu, Toulouse-Lautrec et son œuvre, volume II, Collector Editions, New York, 1971, n°P.85 p 38, reproduit en noir et blanc p 39.

Les traditions aristocratiques perpétuées par la famille Toulouse-Lautrec reposent sur l’art de l’équitation, la fauconnerie et la passion de la chasse. Charles, oncle du futur peintre, guide les premières esquisses de son neveu dont les cahiers d’écolier sont peuplés de chevaux et de faucons. Le père, Alphonse de Toulouse-Lautrec, est très lié avec le peintre René Princeteau, héritier de Géricault, parfait connaisseur du cheval, des scènes de course, des attelages et des portraits équestres. Henri bénéficie de ses leçons lors d’un séjour à Paris en 1872. Suite à sa maladie infantile, les immobilisations forcées et son handicap le fond se concentrer sur le dessin et la peinture de chevaux. A l‘été 1878, des manoeuvres militaires se déroulent près du château familial du Bosc. Il s’en inspire pour peindre Artilleur sellant son cheval, 1879. (Albi, musée Toulouse-Lautrec). De nombreuses autres oeuvres sont exécutées sur de petits panneaux de bois ainsi que 23 dessins à l’encre de Chine destinés à illustrer un manuscrit de conte enfantin de son ami Etienne Devismes. Ils témoignent qu’est présent dès l’âge de 20 ans toutes les prémisses du génie de Lautrec. La redécouverte de « Jeune cavalier enfourchant sa monture » a permis de déceler un monogramme peu visible et une datation 1880 en bas à gauche. C’est assurément une des oeuvres les plus recherchées de la période : somptueuse morphologie du cheval avec sa croupe puissante opposée au fluet cavalier, l’équilibre acrobatique de ce dernier témoignent de la justesse et de la vivacité du pinceau mais aussi du sens de l‘observation et de l’humour caractéristiques de sa future oeuvre parisienne.
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue