* VLADIMIR BARANOFF-ROSSINÉ (1888-1944) Composition...

Lot 24
Aller au lot
25 000 - 30 000 EUR

* VLADIMIR BARANOFF-ROSSINÉ (1888-1944) Composition...

* VLADIMIR BARANOFF-ROSSINÉ (1888-1944)
Composition abstraite n°3
avec le cachet d’authentification et la signature de Pauline Baranoff ‘Je certifie que ce tableau est une œuvre de mon mari Vladimir Baranoff-Rossiné’ (au revers)
huile sur toile
73 x 50cm.
Peint en 1913
Provenance
Atelier de l’artiste, Paris.
Pauline Baranov-Rossiné, Paris.
Collection privée, Suisse.

Exposition
Moscou, galerie d’Etat Trétiakov, Baranoff-Rossiné, juin-juillet 2002, p. 76, no. 56 (illustré).

Bibliographie
A. Sarabianov, Vladimir Baranoff-Rossiné, Moscou, 2002, p. 113 (illustré en couleurs).

Un certificat d’authenticité de monsieur Dimitri Baranoff-Rossiné sera remis à l’acquéreur.

Peint en 1913, Composition abstraite no.3 marque les débuts dans l’abstraction de Baranoff-Rossiné, pionnier de l’art non-figuratif aux cotés d’Hilma af Klint, Frantisek Kupka et Wassily Kandinsky. Né en 1888 à Kherson (à l’époque sous l’Empire russe et aujourd’hui en Ukraine), Baranoff-Rossiné suit une formation classique à l’Académie impériale de Saint-Petersbourg, où il se montre immédiatement sensible aux dernières avant-gardes, en particulier Cézanne. Son déménagement à Paris en 1910, dans le quartier de La Ruche lui permet de rejoindre la communauté d’artistes russes, parmi lesquels Marc Chagall, Ossip Zadkine, Alexandre Archipenko et Chaïm Soutine. Mais c’est la rencontre déterminante avec Robert et Sonia Delaunay qui forge le reste du parcours de Baranoff-Rossiné, en devenant l’un des pratiquants les plus assidus de l’orphisme dans les années 1910-20. Composition abstraite no.3 révèle cependant l’approche diverse et expérimentale de l’artiste, qui se démarque de la géométrique de l’orphisme avec une vision plus biomorphique de l’abstraction, emprunte de mystère.
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue