BESANCENOT (Jean). Costumes et types du Maroc.... - Lot 72 - Gros & Delettrez

Lot 72
Got to lot
Estimation :
6000 - 8000 EUR
Result without fees
Result : 8 600EUR
BESANCENOT (Jean). Costumes et types du Maroc.... - Lot 72 - Gros & Delettrez
BESANCENOT (Jean). Costumes et types du Maroc. Paris, Horizons de France, 1940- (42)?; in-folio, xiii-1fnch.-62p.-4fnch., 8 planches de détails en noir et 60 gouaches reproduites en facsimilé et en camaïeu, la plupart rehaussées à la main par l’artiste, Edition unique limitée à 310 exemplaires numérotés celui-ci portant le numéro 44, sous emboitage cartonné à lacets. Avec un envoi autographe signé. Les mots historiques et sociologiques concernant les populations ont été établis par le commandant Spillmann?; la terminologie des pièces de costumes a été mise au point avec la collaboration d’ Emile Laoust.
Cette œuvre unique, fruit de cinq années de travail, est une œuvre d’art et un chapitre important de l’ethnographie marocaine. «?Comment juger les hommes sinon sur leur apparence?? «?disait Oscar Wilde. C’est muni de ce credo que Jean Besancenot s’est appliqué patiemment à transposer le costume marocain par le procédé de la figuration et avec un contrôle du plus léger détail.
«?Sans vouloir montrer, après maints auteurs, l’importance fondamentale du costume dans l’histoire de la civilisation, ne fit-il que révéler le caractère et le raffinement particulier à chaque peuple, j’indiquerais que, pour l’étudier, on a le choix entre le passé et le présent?: ou l’on s’applique aux recherches historiques, ou l’on va, comme je l’ai fait, prendre sur le vif ce qui, dans certains groupements ethniques, est demeuré intact des traditions, des coutumes locales… Dans ce cas, il est indispensable d’établir, avant tout, l’inventaire le plus complet possible des éléments locaux du folklore. Il ne suffit pas seulement de connaître le nom de tel vêtement, la matière dont il est fait, il faut encore et surtout connaître la façon dont on le porte et considérer la valeur esthétique qu’il communique à l’être humain qui le revêt.?».
«?Ces planches, je les ai donc peintes avec un souci d’objectivité, en vu d’offrir, avant tout, des documents d’une vérité rigoureuse quant à la
My orders
Sale information
Sales conditions
Return to catalogue