Jacques MAJORELLE (1886-1962)

Lot 11
Aller au lot
300 000 - 350 000 €
Result : 300 000 €

Jacques MAJORELLE (1886-1962)

L'Aouache à Anemiter Technique mixte sur toile, signée en bas à gauche. 65 x 54 cm Bibliographie : F. MARCILHAC, Jacques Majorelle, ACR éditions, Paris 1988 (cf pages 210-213) Dans les années 30, la renommée du peintre Majorelle est à son apogée. Il s'est affirmé définitivement comme le témoin et le poète de la civilisation de l'ancien Maroc. Aussi, lorsque l'administration française, construisant le nouvel Hôtel de Ville de Casablanca, envisage de placer deux grandes oeuvres décoratives dans l'escalier d'honneur, c'est évidemment sur Jacques Majorelle que le choix se porte. Majorelle exécutera deux grandes compositions symétriques et de format identique (360 x 450 cm) représentant L'Aouache à Ouarzazate et Le Moussem à Marrakech qu'il livrera en février 1938. Devant le succès public, l'artiste va exécuter quelques huiles et gouaches qui reprennent des éléments de composition ou de détails de la Grande Aouache. Ici les musiciens sont assis au pied de femmes alignées qui scandent rythmiquement la musique de leur battement de mains. Le peintre transcrit l'intensité solaire du moment qui structure fortement les volumes des visages et illumine les couleurs des djellabahs. Jacques MAJORELLE (1886-1962) ; The Aouache in Anemiter ; mixed media on canvas, signed lower left Majorelle was commissionned by the French administration to execute the mural paintings of the Casablanca Hôtel de Ville staircase. Celebrated then as a great painter of Morocco he painted two compositions of traditional festive scenes of Aouache and Moussem. Furthermore he was to paint reduced compositions, variations on the paintings of Casablanca. Here he depicts musicians and women clapping their hands in a Moroccan fete called Aouache in the village of Ouarzazate.
My orders
Sale information
Sales conditions
Retourner au catalogue