Vincent STIEPEVICH (1841-1910)

Lot 53
Aller au lot
18 000 - 25 000 EUR
Result : 16 000 EUR

Vincent STIEPEVICH (1841-1910)

Jeune fille du harem nourrissant les pigeons Huile sur toile, signée en bas à droite. 91,5 x 60,5 cm Certificat de Lynne Thornton du 11/06/86 Né en Russie, Vincent Stiepevich présente la particularité d'avoir émigré définitivement aux Etats-Unis en 1878 - il s'installe à Brooklyn, New York - adhérant à The Artist Fund Society. The Brooklyn Artists Academy, The National Academy of Design, The Pennsylvania Academy of Fine Art, The Boston Art Club et The Art Institute of Chicago exposèrent ses oeuvres. Un tableau représentant le Parthénon à Athènes (conservé au Metropolitan Museum of Art de New York) atteste également d'un probable voyage en Grèce. Son style, comme ici, est redevable des orientalistes européens qui exposent dans les Salons dans les vingt dernières années du XIXème siècle : poésie sensuelle des corps féminins, illusionnisme des marbres, du bronze et des tissus, la jeune fille regarde d'un air nostalgique les pigeons dont l'envol est symbole de liberté tandis que sa réclusion est évoquée par les lourdes portes du harem. Vincent STIEPEVICH (1841-1910) Young lady of the harem nourishing pigeons Oil on canvas, signed lower right. Born in Russia, Vincent STIEPEVICH emigrated eventually to the united States in 1878, exhibiting in New York, Boston, Philadelphia, Chicago. His painting was influenced by Rudolph ERNST and the Orientalist School of Vienna. He was specialized in the representation of the women in harem.
My orders
Sale information
Sales conditions
Retourner au catalogue