UN INCUNABLE DE L'ASTRONOMIE ISLAMIQUE ANGLICUS...

Lot 44
Aller au lot
15 000 - 20 000 €
Result : 29 000 €

UN INCUNABLE DE L'ASTRONOMIE ISLAMIQUE ANGLICUS...

UN INCUNABLE DE L'ASTRONOMIE ISLAMIQUE ANGLICUS Robertus. [Robert de Chester] Astrolabii quo primi mobilis motus deprehenduntur canones. [Venice, Paganinus de Paganinis, c. 1497]. relié dans une page de codex en vélin du 14e siècle; mouillures et usures à la couverture. Le traité est composé de deux ouvrages, le premier connu sous le nom de Canones Astrolabij est un traité sur l'astrolabe planisphérique reconnu aujourd'hui comme l'oeuvre de Robert de Chester. Le texte de cette première partie de l'ouvrage a été imprimé à Pérouse circa 1477. Lettrines et caractères gothiques. La deuxième partie, imprimée ici pour la première fois, est un traité très important sur la topographie, De rerum mensurationibus. Il est abondamment illustré de 62 bois, montrant les techniques de mesure des altitudes, les angles et les distances. (Goff F. Incunabula A-1171; R. 203; Sarton II-175). L'auteur du premier texte Robert de Chester (ou de Ketton), qui est peut être l'auteur de la première version latine du Coran (1143), étudia la langue et les sciences arabes en Espagne et fut le premier à avoir traduit les traités d'algèbre d'el-Khawarizmi (1145). En 1512 une réémission des copies invendues est lancée sur le marché par Petrus Liechtenstein avec un léger changement au titre. "Un des premiers illustré d'instruments géodésiques, ce livre est aussi d'une importance scientifique considérable car l'un des premiers directement fondé sur des sources arabes et le premier à introduire l'usage de l'astrolabe en Europe occidentale"; (Reichner 9. 166)
My orders
Sale information
Sales conditions
Retourner au catalogue